Scénarios de développement de l’élevage biologique dans les départements et régions d’Outre-Mer - SELBIODOM

SELBIODOM - Projet exploratoire (2020 - 2022)

Scénarios de développement de l’élevage biologique dans les départements et régions d’Outre-Mer - SELBIODOM

Alors que certaines productions végétales bio sont en pleine expansion, les productions animales bio peinent à se développer dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM). L’objectif du projet est d’identifier les voies de développement possibles de l’élevage biologique dans les DROM tant pour des filières organisées que pour l’élevage diffus.

OBJECTIFS

L’objectif du projet est d’identifier les voies de développement possibles de l’élevage biologique dans les DROM tant pour des filières organisées que pour l’élevage diffus (nombreux petits cheptels).

Il s’agit notamment de s’interroger sur les perspectives d'une plus forte intégration culture-élevage (ICE), qui permettrait d’accroitre l’autonomie des exploitations (en particulier du point de vue de l’alimentation animale et de la fourniture de matière organique fertilisante), comme voie de développement de l’élevage biologique, aux échelles de l’exploitation et du territoire

REALISATIONS

Sur les trois terrains (Guadeloupe, Martinique, Réunion) :

Des boeufs Moka dans une bananeraie
© © INRAE / Emme Le Merlus
  • Les diagnostics socio-techniques ont permis d’identifier les réseaux d’acteurs ainsi que les freins au développement de l’élevage biologique et de l’ICE avec des mécanismes d’auto-renforcement des freins qui verrouillent le système.
  • Une traque à l’innovation a mis en évidence des pratiques innovantes d’ICE incluant, en plus de l’alimentation animale et de la fertilisation organique, la santé animale, le désherbage et la protection des cultures. Les critères de satisfaction des éleveurs sont, de fait, multiples et portent, par exemple, sur l’état des animaux, les résultats économiques et le travail.
  • La modélisation de cas-types d’ICE sur des critères économiques avec des scénarios où les rations contiennent 30% et 100% de ressources locales montre que dans le contexte actuel, l’ICE peut présenter un intérêt économique, mais rapportée à la surface, elle ne confère pas d’avantage significatif.

Profitant de la dynamique créée avec les acteurs locaux, ce projet se poursuit pour la construction de scénarios prospectifs de l’élevage biologique dans les DROM.

Participants

Unités INRAE

  • ASTRO, Petit-Bourg
  • INNOVATION, Montpellier
  • SADAPT, Grignon
  • SELMET, Montpellier
  • TERRITOIRES, Clermont-Ferrand
  • ASSET, Petit-Bourg

Partenaires

  • CIRAD
  • GAB Réunion
  • GDA Ecobio, Guadeloupe
  • GRAB Martinique

 

Voir aussi

Téléchargez

 

La vidéo "Systèmes alternatifs d'intégration cultures-élevage"

Publications issues du projet

Fanchone A., Le Merlus E., Alexandre G., Meynard J.M., Fontaine O., Choisis J.P. (2022) Une traque à l’innovation paysanne pour repérer des systèmes d’élevage autonomes en intrants aux Antilles et à La Réunion. Rencontres Recherches Ruminants. hal-03932023v1

A venir, d'autres articles soumis ou en cours de rédaction

Presse

Article sur le projet dans le dernier numéro de la revue AgroNews du Cirad Réunion-Mayotte AgroNews n°12 août 2022 >> Lire l'article

Date de modification : 17 juillet 2023 | Date de création : 10 juin 2021 | Rédaction : Com